Trousse d'information de la Semaine de la sécurité civile

Du 4 au 10 mai 2014

Version Adobe Acrobat

Cercle bleu avec le symbole « 72 heures » inscrit à l'intérieur et l'énoncé « Votre famille est-elle prête? », écrit en dessous.

Merci de l’intérêt que vous démontrez à l’égard de la sécurité civile!

En jouant un rôle actif dans votre collectivité, vous contribuez à inciter la population à se préparer aux urgences au Canada. Bien que tous les ordres de gouvernement déploient des efforts pour que le Canada demeure un pays sécuritaire, il reste que chacun d’entre nous a un rôle à jouer pour se préparer aux situations d’urgence.

Une sensibilisation accrue est un premier pas important. Fort de votre appui, nous pourrons communiquer ensemble efficacement l’importance de la préparation aux urgences à tous les Canadiens.

Semaine de la sécurité civile

La Semaine de la sécurité civile (Semaine de la SC) se déroulera du 4 au 10 mai 2014.

La Semaine de la sécurité civile est une initiative de sensibilisation nationale qui a lieu chaque année, depuis 1996, au cours de la première semaine de mai. Il s’agit d’un événement collaboratif entrepris par des organismes provinciaux et territoriaux de gestion des urgences, dans le cadre duquel des activités sont organisées à l’échelle locale, de concert avec  Sécurité publique Canada et ses partenaires. La Semaine de la sécurité civile incite les Canadiens à prendre trois mesures toutes simples afin qu’ils soient mieux préparés à faire face à divers types d’urgence, à savoir :

  • Connaître les risques;
  • Préparer un plan d'urgence;
  • Avoir une trousse d'urgence.

Bienvenue à la trousse d'information de la Semaine de la sécurité civile

La trousse d’information de la Semaine de la sécurité civile a été conçue par Sécurité publique Canada en collaboration avec ses partenaires pour aider à promouvoir les activités locales. Elle donne des conseils et des idées pour promouvoir la Semaine de la sécurité civile.

La trousse d’information est accessible en ligne à l’adresse www.Preparez-vous.gc.ca/semaineSC

Introduction

Conseils et idées pour promouvoir la Semaine

  • Installez un kiosque avec des publications gratuites dans un centre communautaire, un centre commercial ou une école de la localité. Ajoutez de l’interactivité à votre kiosque à l’aide d’une activité amusante (voir l’annexe1).
  • Jumelez des activités avec des événements locaux qui coïncident avec la Semaine de la sécurité civile et demandez aux services d’incendie, de police, d’ambulance et de recherche et sauvetage, ainsi qu’à la Croix-Rouge canadienne, à l’Ambulance Saint-Jean et à l’Armée du Salut d’y participer.
  • Encouragez les services d’urgence (incendie, police, etc.) à organiser une journée portes ouvertes ou à offrir des visites de leurs installations pendant la Semaine de la sécurité civile.
  • Mettez à l’essai des plans d’urgence à l’aide d’exercices ou organisez des causeries sur les mesures à prendre en cas de panne d’électricité, d’inondation, d’autres urgences ou d’évacuation.
  • Présentez une proclamation municipale ou provinciale de la Semaine de la sécurité civile.
  • Demandez aux stations de radio et de câblodistribution locales de diffuser quotidiennement des conseils sur les situations d’urgence pendant la Semaine de la sécurité civile.
  • Offrez de l’information sur la Semaine de la sécurité civile dans votre milieu de travail en joignant le dépliant Trois étapes vers la préparation aux urgences au bordereau de paie des employés.
  • Organisez des activités de reconnaissance pour souligner le travail des intervenants et des bénévoles.
  • Constituez une trousse d’urgence et préparez un plan d’urgence familial en ligne à l’adresse www.preparez-vous.ca. Passez-le en revue avec votre famille.

Plus de ressources :

Inscrivez-vous à meteomedia.com pour recevoir des avertissements météo et  messages de sécurité publique directement dans votre boîte de courriel.

Partenaires possibles pour la Semaine de la SC

  • Croix-Rouge canadienne, Ambulance Saint-Jean, Armée du Salut
  • Services d'incendie
  • Services policiers
  • Services ambulanciers, paramédicaux
  • Services publics (compagnies d'électricité, de carburant)
  • Compagnies d'assurance
  • Scouts Canada et Guides du Canada
  • Clubs garçons et filles du Canada
  • Groupes communautaires
  • Chambres d'immeubles et Conseils des copropriétaires
  • Organisations civiques (Lions Club, Shriners, etc.)
  • Hôpitaux et fournisseurs de soins de santé
  • Banques et institutions financières
  • Médias : radio, télévision, journaux, blogueurs

Site Web Preparez-vous.ca

Expérience de l'utilisateur

À l'approche du printemps et de la saison des inondations, Anna a visité le site Preparez-vous.ca afin de mieux préparer sa famille à faire face aux urgences. Voyez les étapes suivies par Anna :

Une série de cercles représentant des images de pages Web du site Preparez-vous

  1. Anna a d'abord visité le site Preparez-vous.ca
  2. Elle a ensuite cliqué sur Connaître les risques an d'apprendre sur les risques présents dans sa région
  3. Puis, elle a sélectionné Préparer un plan an de créer son propre plan d'urgence familial
  4. Elle a aussi trouvé de l'information très utile sur l'onglet Avoir une trousse
  5. Finalement, Anna a suivi @Preparez_vous sur Twitter

Ressources en ligne

Bannières Web et graphiques

Consultez la page www.Preparez-vous.ca pour télécharger les éléments graphiques ci-dessous.

Bannières Web

Utilisez les bannières dans vos sites Web pour promouvoir la Semaine de la sécurité civile 2014 et établir un lien vers le site www.Preparez-vous.ca. Vous pourrez voir et télécharger l’ensemble des choix offerts en vous rendant sur la page www.Preparez-vous.gc.ca/semaineSC.

Une série de bannières Web en français

Vidéos

  • Comment préparer une trousse d'urgence familiale en langage simple
  • Comment préparer un plan d'urgence familial

Regarde et, échangez ces courtes vidéos expliquant comment constituer une trousse d’urgence familiale et préparer un plan d’urgence familial. Les deux vidéos durent moins de quatre minutes et expliquent, dans un langage clair, ce qui compose une trousse et un plan d’urgence, et pourquoi nous devrions tous en avoir.

Regardez les vidéos sur le site www.Preparez-vous.ca ou envoyez un courriel à l’adresse info@preparez-vous.ca pour obtenir les fichiers vidéo en format .flv ou .wmv pour les afficher sur votre site Web ou votre blogue.

Des captures d'écran de vidéos animées illustrant des maisons, des véhicules d'urgence et une école

Présentation sur la préparation aux urgences

Vous voulez acquérir une expérience pratique qui vous aidera, vous et votre collectivité, à améliorer votre sécurité en général ou à être mieux préparés à faire face à différents types d’urgences? Que vous soyez membre d’un club philanthropique (p.ex. le Club «Rotary»), d’un regroupement de copropriétaires ou d’un groupe confessionnel, la présentation est à la fois concise et instructive.

La présentation se compose des éléments suivants :

  • Présentation PowerPoint d’une durée de 15 minutes. Vous pouvez télécharger cette présentation sous forme de document PowerPoint ou PDF. Le document PDF s’ouvrira plus rapidement car le fichier est plus petit, mais vous devrez télécharger les notes de l’animateur séparément.
  • Notes de l’animateur : Ces notes fournissent de l’information et des activités supplémentaires à être effectuées par le groupe tout au long de la visualisation des diapositives.
  • Votre guide de préparation aux urgences : Vous pouvez télécharger le guide de préparation aux urgences, ou le commander gratuitement en ligne ou composez le 1-800-O-Canada pour l’obtenir (jusqu’au 25 mars 2013). Le guide devrait être utilisé lors de la présentation.

Si vous animez la présentation, vous aurez peut-être intérêt à apporter certains éléments de la trousse. Vous pouvez préparer votre trousse, ou en achetez une auprès de la Croix-Rouge [www.croixrouge.ca] ou divers détaillants.

Téléchargez la présentation en français à l’adresse www.Preparez-vous.ca ou en anglais à l’adresse GetPrepared.ca.

Trois diapositives provenant de la présentation sur la préparation aux urgences

Publications sur la préparation aux urgences

Préparez-vous.ca offre un éventail de publications en ligne sur la sécurité civile.

Transmettez les publications aux participants ou imprimez-les et placez-les bien en vue lors des événements pour que les citoyens puissent savoir ce qu’il faut faire en cas d’urgence, et pour rendre la collectivité plus sécuritaire.

Utilisation des médias sociaux

Médias sociaux

Voici des idées sur l’utilisation des médias sociaux pour la Semaine de la sécurité civile (ou en tout temps!) :

  • Suivez-nous sur Twitter @Preparez_vous et encouragez d’autres personnes à faire la même chose.
  • Partagez le contenu du site www.Preparez-vous.ca sur votre page Facebook ou dans Twitter (voir dans les pages suivantes un échantillon de contenu paru dans un microblogue).
  • Partagez l’information appropriée avec un blogueur qui s’intéresse peut-être à la sécurité civile.
  • Les vidéos et guides peuvent facilement être affichés sur votre site; un lien peut également être créé.
  • Présentez un récit ou des photos d’une situation d’urgence à l’adresse www.Preparez-vous.ca (envoyez un courriel à l’adresse info@preparez-vous.ca).
  • Remplacez votre photo de profil Facebook avec l’une des images disponibles à l’adresse www.Preparez-vous.ca (voir “Illustrations de profil en ligne”).

Exemples de microbillets

Veuillez noter : tous les liens font référence au contenu du site www.Preparez-vous.ca; ils seront abrégés automatiquement par un service tel que goo.gl. Ajoutez des liens au site Web de votre organisme s’il y a lieu.

  • Suivez-vous sur Twitter @Preparez_vous pour obtenir des conseils et des renseignements utiles sur les mesures à prendre avant, pendant et après un incident.
  • Saviez-vous que votre région pourrait être davantage à risque de subir une catastrophe plutôt qu’une autre? Découvrez lesquelles à l’adresse suivante (Preparez-vous.ca - page “Connaissez les risques”)
  • En connaissant les risques propres à votre région, vous serez en mesure de vous préparer à faire face à une urgence. Apprenez comment à l’adresse (Preparez-vous.ca - page “Connaissez les risques”)
  • Chaque domicile a besoin d’un plan d’urgence. Complétez le vôtre à l’adresse suivante (Preparez-vous.ca - page “Préparez un plan”)
  • Votre famille connaît-elle la marche à suivre en cas de catastrophe? Ébauchez un plan maintenant (Preparez-vous.ca - page “Préparez un plan”)
  • Préparez-vous à toute urgence. Ayez une trousse. Visitez : (Preparez-vous.ca - page “Ayez une trousse”)

Vous pouvez également retransmettre les microbillets de @Preparez_Vous !

Utilisation d'un mot-clic sur Twitter

Un mot-clic est un mot ou une phrase (sans espace) précédé d’un dièse (#) qu’on utilise pour marquer un gazouillis (tweet) sur un sujet donné.

Ajoutez le mot-clic #SemaineSC à vos gazouillis afin de participer à la conversation en ligne sur la préparation aux urgences. Si vous utilisez un mot-clic, les utilisateurs trouveront plus facilement vos gazouillis lorsqu’ils cherchent des messages sur la Semaine de la sécurité civile.

Illustrations de profil en ligne

Devenez un ambassadeur de la préparation aux urgences en achant une des images ci-dessous sur votre site Web, votre blogue ou votre site de réseautage social (p.ex. modifiez la photo de votre profil Facebook). Vous pourrez voir et télécharger l’ensemble des choix offerts en vous rendant sur la page www.Preparez-vous.ca.

Trois bannières rectangulaires affichant « Ma famille est préparée » et « Preparez-vous.ca »

Exemples d'articles / courriel

Ces articles peuvent être utilisés dans votre site Web, votre bulletin, votre blogue, etc. ou ils peuvent être envoyés à votre journal communautaire.

Article n° 1- 432 mots

Utilisation de la technologie durant une catastrophe

Nous dépendons de plus en plus sur la technologie pour demeurer en contact avec notre famille, nos amis et nos collègues, et ce, avec un simple clic de bouton.

Mais, qu’en est-t-il en cas de catastrophe majeure? Soudain, ces outils peuvent devenir essentiels, car ils vous aideront, vous et votre famille, à communiquer les uns avec les autres et à demeurer au fait de la situation. Voici donc quelques conseils sur l’utilisation de la technologie en cas d’urgence :

  • Dans la mesure du possible, utilisez des canaux non vocaux comme les messages textes, les courriels ou les médias sociaux. Ceux-ci utilisent moins de largeur de bande que les communications vocales et peuvent fonctionner même lorsque le service téléphonique est en panne.
  • Si vous devez utiliser un téléphone, soyez bref et ne transmettez que l’information importante au personnel d’urgence ou à votre famille. Vous conservez ainsi plus longtemps la pile de votre cellulaire. 
  • Vous ne parvenez pas à faire un appel? Attendez 10 secondes avant de composer de nouveau le numéro, pour aider à réduire la congestion du réseau. Nota : les téléphones sans fil fonctionnent à l’électricité et sont inutiles en cas de panne. Si vous avez une ligne terrestre, gardez au moins un téléphone à fil à la maison.
  • Gardez des piles de rechange ou un chargeur dans votre trousse d’urgence. Pensez à vous procurer un chargeur à manivelle, à énergie solaire ou pour véhicule. Si vous n’avez pas de téléphone cellulaire, gardez une carte d’appel prépayée dans votre trousse d’urgence.
  • Gardez à jour la liste des personnes à appeler en cas d’urgence sur votre téléphone, votre courriel et d’autres canaux. Vous pourrez ainsi plus facilement communiquer avec les personnes importantes, comme les amis, les membres de famille, les voisins, le personnel scolaire de vos enfants ou l’agent d’assurance.
  • Si vous avez un téléphone intelligent, sauvegardez les lieux de rencontre sécuritaires convenus sur l’application de cartographie. 
  • Conservez plus longtemps la pile de votre téléphone intelligent en réduisant l’intensité lumineuse de l’écran, en plaçant votre téléphone en mode « vol » et en fermant les applications que vous n’utilisez pas. On ne sait jamais combien durera une panne d’électricité!

N’oubliez pas qu’en cas d’urgence ou pour sauver une vie vous pouvez composer le 9-1-1. À l’heure actuelle, vous ne pouvez pas envoyer de message texte au numéro 9-1-1. S’il n’y a pas urgence, n’appelez pas le 9-1-1. Composez le 3-1-1 ou un autre système d’information pour les situations non urgentes, si votre municipalité offre ce type de service.

Article n° 2- 604 mots

Faits intéressants sur la sécurité civile

L’édition 2014 de la Semaine de la sécurité civile marque le 19e anniversaire de cet événement annuel. Vous trouverez ci-dessous quelques faits intéressants qui marquent 19 années de préparation aux urgences.

  1. Environ 5 000 tremblements de terre sont enregistrés au Canada chaque année.
  2. Le Canada est touché par des tornades plus que tout autre pays, à l’exception des États-Unis, soit en moyenne environ 50 tornades par année.
  3. Les coûts associés aux catastrophes naturelles à l’échelle mondiale ont monté en flèche. Chiffrés à deux milliards de dollars dans les années 1980, ils ont atteint 27 milliards de dollars au cours de la dernière décennie.
  4. Premier désastre chiffré à un milliard de dollars au Canada, l’inondation du Saguenay en 1996 a causé un déferlement d’eau, de roches, d’arbres et de boue qui a forcé l’évacuation de 12 000 résidants.
  5. Certains grêlons ont la taille d’un pois tandis que d’autres peuvent être aussi gros qu’une balle de baseball.
  6. Environ 85 % des Canadiens conviennent de l’importance d’avoir une trousse d’urgence pour assurer leur sécurité et celle de leur famille, toutefois seulement 40 % des Canadiens ont préparé ou acheté une trousse d’urgence. Faites le vôtre en ligne à l’adresse www.Preparez-vous.ca.
  7. En 2011, les inondations au Manitoba et en Saskatchewan ont été caractérisées par les plus hauts niveaux d’eau et les débits d’eau les plus élevés de l’histoire moderne. Plus de 11 000 résidants ont été évacués de leur domicile.
  8. La glace, les branches et les lignes électriques peuvent continuer de briser et de tomber pendant de nombreuses heures après une tempête de verglas.
  9. La vague de chaleur la plus meurtrière au Canada a produit des températures de plus de 44 ºC au Manitoba et en Ontario en 1936. Les voies ferrées et les poutres de pont se sont tordues, les trottoirs ont ondulé, les récoltes ont flétri et les fruits ont cuit sur les arbres.
  10. En 2007, les Prairies ont enregistré 410 phénomènes météorologiques violents, y compris des tornades, des pluies torrentielles et de la grêle, soit presque le double de la moyenne annuelle de 221 phénomènes.
  11. La température la plus froide atteinte en Amérique du Nord a été -63 ºC; elle a été enregistrée en 1947 à Snag, au Yukon.
  12. Le plus important glissement de terrain au Canada a eu lieu en 1894 à Saint-Alban, au Québec. Il a entraîné l’éboulement de 185 millions de m3 de matière et a créé une fissure de 40 m de profondeur équivalente à 80 pâtés de maisons.
  13. Les ouragans sont plus puissants et causent plus de dégâts que les tornades (un ouragan très violent peut atteindre une largeur de 1 000 kilomètres).
  14. La tempête de verglas qui a frappé l’Est canadien en 1998 était l’une des tempêtes les plus dévastatrices et destructives de l’histoire du Canada. Elle a touché quatre millions de personnes et causé trois milliards de dollars de dégâts. Les pannes d’électricité ont duré jusqu’à quatre semaines.
  15. Le 23 juin 2010, le tremblement de terre de Val-des-Bois, au Québec, a produit les vibrations les plus fortes jamais subies à Ottawa et a été ressenti dans des régions aussi éloignées que le Kentucky aux États-Unis.
  16. Utiliser des technologies de communication non vocales comme la messagerie texte, le courriel ou les médias au lieu du téléphone, requière moins de bande passante et aide à réduire la congestion du réseau lors d’une urgence.
  17. À la fin d’octobre 2012, l’ouragan Sandy a dévasté certaines régions des Caraïbes et du nord-est de l’Amérique du Nord. À son arrivée aux États-Unis, Sandy s’est amalgamée à un front froid continental pour ensuite se transformer en ce que les médias ont appelé une « tempête monstre ».

Article n°3 – 300 mots

La gestion des urgences au Canada: Comment ça marche?

Dans un pays bordé par trois océans et couvrant six fuseaux horaires, créer un système d’intervention en cas d’urgence qui fonctionne pour chaque région est un énorme défi. Voilà pourquoi la gestion des urgences au Canada est une responsabilité commune. Cela signifie que chacun a un rôle important à jouer: les particuliers, les collectivités, les gouvernements, le secteur privé et les organisations bénévoles.

La préparation de base aux situations d’urgence commence à l’échelle individuelle. Si une personne n’est pas en mesure de faire face à une urgence, les premiers intervenants, comme les policiers, les pompiers et les ambulanciers fourniront de l’aide.

Si la municipalité a besoin d’une aide ou de ressources supplémentaires, elle peut faire appel aux organisations de gestion des urgences provinciales ou territoriales, qui peuvent elles-mêmes demander l’aide du gouvernement fédéral si la situation prend des proportions qui dépassent leur capacité à y faire face. En fonction de la situation, l’aide du gouvernement fédéral pourrait inclure le maintien de l’ordre, la défense nationale et la sécurité frontalière ainsi que la protection de la santé et de l’environnement.

Sécurité publique Canada gère les demandes d’aide provenant des autorités provinciales ou territoriales avec lesquelles elle entretient des liens opérationnels étroits. Il lui suffit de quelques minutes pour faire passer l’intervention de l’échelon local à l’échelon national en s’assurant de cerner et de mettre en place les ressources et l’expertise adéquates.

Tous les intervenants du système de gestion des urgences au Canada ont le même objectif: la prévention et la gestion des catastrophes. Sécurité publique Canada est responsable de la coordination des interventions d’urgence pour le compte du gouvernement fédéral. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous sur le site Web de Sécurité publique Canada: www.securitepublique.gc.ca (cliquez sur “Gestion des urgences”).

Courriel pouvant être adressé aux employés

Semaine de la sécurité civile 2014 - du 4 au 10 mai 2014

72 heures... Votre famille est-elle prête?

Même si nous sommes impuissants devant la plupart des catastrophes naturelles, il est possible d’atténuer les risques et les conséquences éventuelles de toutes les situations d’urgence auxquelles nous pourrions avoir à faire face un jour – qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine.

Pendant la Semaine de la sécurité civile (du 4 au 10 mai 2014), les Canadiens et les Canadiennes seront incités à se préparer à subvenir à leurs besoins durant les 72 premières heures d’une situation d’urgence, pendant que les secouristes s’affairent à aider les personnes qui ont besoin d’assistance immédiate. La Semaine de la sécurité civile est une initiative nationale coordonnée par Sécurité publique Canada, en collaboration avec les organismes de gestion des urgences des provinces et des territoires.

Je vous invite à communiquer avec notre responsable de la coordination des urgences (nom et coordonnées) et à vous rendre au kiosque installé pour l’occasion au (emplacement), pour en savoir plus sur notre rôle en cas d’urgence.

En suivant quelques étapes faciles, vous serez mieux préparé à faire face à toutes les situations d’urgence. Il est important que vous suiviez les étapes suivantes :

  • Connaître les risques – Bien que les conséquences puissent être similaires d’une catastrophe à l’autre, le fait de connaître les risques propres à notre collectivité et à notre région peut nous aider à mieux nous préparer.
  • Préparer un plan d’urgence – Le plan vous permettra de savoir, votre famille et vous, ce qu’il faut faire en cas d’urgence.
  • Avoir une trousse d’urgence – En situation d’urgence grave, vous aurez besoin de certaines fournitures essentielles. Il vous faudra peut-être fonctionner sans électricité ni eau courante. Préparez-vous à être autosuffisant pendant au moins 72 heures

Rendez-vous sur le site www.Preparez-vous.ca (ou le site Web de votre organisme de gestion des urgences ou celui de votre localité) pour obtenir des ressources supplémentaires sur la manière dont votre famille et vous-même pouvez vous préparer à une urgence.

Cette semaine, je vous invite à prendre des mesures concrètes pour être mieux préparé. Faites votre part! En outre, l’expérience nous a montré que la préparation individuelle est importante puisqu’elle aide les gens à mieux s’en sortir, pendant et après une catastrophe majeure.

Procurez-vous une trousse d’urgence dès aujourd’hui – ce geste peut faire toute la différence.

Exemple de questionnaire

1. Un plan d'urgence familial NE devrait PAS inclure un des éléments suivants?

  1. De l’information sur l’école que fréquentent vos enfants.
  2. Le nom et le numéro de téléphone d’une personne qui habite dans une autre localité.
  3. La liste des numéros de téléphone importants, y compris les numéros des médecins et des services d’urgence.
  4. Des dispositions pour que chaque membre de la famille soit près d’un téléphone conventionnel précis à une heure précise.
  5. Un lieu de rencontre à l’extérieur de votre résidence, et à l’extérieur de votre quartier, si vous devez quitter le secteur.

La réponse est D. Il se peut qu’il ne soit pas possible ou utile, dans de nombreuses situations, de prendre des dispositions pour que chaque membre de la famille soit près d’un téléphone conventionnel précis à une heure précise puisque les gens seront peut-être forcés de se déplacer ou d’évacuer les lieux lorsque surviendra une catastrophe. Les familles devraient préparer un plan d’urgence et conserver sur eux les renseignements importants pour pouvoir communiquer entre eux et se regrouper en cas d’urgence. Finalement, les lignes téléphoniques conventionnelles et les systèmes cellulaires seront susceptibles d’être surchargés d’appels ou hors service pendant la durée de l’urgence ou après l’événement, il est donc important de déterminer un lieu de rencontre à l’avance.

2. Combien de litres d'eau par jour et par personne doit contenir votre trousse d'urgence de première nécessité?

  1. Un litre par jour et par personne
  2. Trois litres par jour et par personne
  3. Deux litres par jour et par personne
  4. Quatre litres par jour et par personne

La réponse est C. Deux litres d'eau par jour et par personne (ce qui comprend des petites bouteilles qui peuvent être transportées facilement en cas d'évacuation).

3. Quel outil Quel outil vous permet d’obtenir des données historiques sur les catastrophes qui ont touché directement les Canadiens, au pays et à l’étranger, au cours du siècle dernier?

  1. Le service de diffusion Radio-Météo
  2. La Base de données canadienne sur les désastres
  3. Les risques naturels et les interventions en cas d'urgence
  4. L'Étincelle

La réponse est B. La Base de données canadienne sur les désastres fait référence à tous les types de catastrophes qui sont survenues au Canada, y compris celles qui ont été déclenchées par des fléaux naturels, des désastres technologiques ou des confits (exception faite d’une guerre). La base de données mentionne la date et le lieu de la catastrophe, ainsi que des détails sur les personnes touchées et une estimation approximative des coûts directs.

4. À quel moment a lieu la Semaine de la sécurité civile?

  1. La première semaine complète en février
  2. La première semaine complète en septembre
  3. La dernière semaine complète en février
  4. La dernière semaine complète en mai
  5. La première semaine complète en mai

La réponse est E. La Semaine de la sécurité civile est une activité annuelle qui se tient pendant la première semaine complète en mai. Cette année, la semaine aura lieu du 4 au 10 mai 2014. La Semaine de la sécurité civile est une campagne de sensibilisation, à l’échelle nationale, qui est coordonnée par Sécurité publique Canada; l’objectif de la campagne est d’accroître la préparation individuelle - grâce à la connaissance des risques, et à la préparation d’un plan et d’une trousse, vous serez mieux préparé en cas d’urgence.

5. Parmi les articles suivants, lequel NE devrait PAS être inclus dans une trousse d'urgence de première nécessité?

  1. De l'eau (deux litres d'eau par jour et par personne)
  2. De la nourriture
  3. Un ouvre-boîte manuel
  4. De l'argent
  5. Des chaussures confortables

La réponse est E. Il est important d’avoir des chaussures de sécurité robustes pendant et après une catastrophe, mais celles-ci ne sont pas nécessaires pour assurer votre survie. Pour en apprendre davantage sur les rudiments de survie, consultez le site www.Preparez-vous.ca.

Faits ou fictions: Les énoncés suivants sont-ils vrai ou faux?

Q1 - L'eau peut être purifiée avec du savon.

FAUX - Faites bouillir l’eau pendant 10-minutes ou ajoutez une eau de Javel inodore qui agira comme désinfectant. À l’aide d’un compte-gouttes, ajoutez trois ou quatre gouttes d’eau de Javel par litre d’eau (ne pas réutiliser le compte-gouttes à d’autres ns). Mélangez bien et laissez reposer l’eau pendant 30-minutes. Une légère odeur de chlore devrait s’en dégager. Si ce n’est pas le cas, répétez les étapes et laissez encore reposer l’eau pendant 30-minutes.

Q2 - Vous pouvez marcher dans des eaux de crue tant que le niveau de l'eau n'atteint pas votre taille.

FAUX - L’inondation survenue, en juillet-1996, dans la vallée où coule la rivière Saguenay, au Québec, est l’une des pires catastrophes de l’histoire du Canada. Dix personnes sont décédées, et 15-825-autres ont été évacuées après que les eaux de crue aient balayé des milliers de maisons, des commerces, des routes et des ponts. L’inondation a été causée par des précipitations abondantes qui ont duré 36-heures; l’accumulation totale de l’eau a atteint 290-mm (environ la hauteur des genoux). Les dommages ont été estimés à 1,5-milliard de dollars.

Q3 - Du ruban adhésif empêche le verre des fenêtres de se briser en éclats pendant un ouragan.

FAUX - Des volets peuvent être installés dans les fenêtres et les carreaux exposés. C’est la façon la plus simple et la plus économique de protéger votre résidence.

Q4 - De façon générale, 5000 tremblements de terre sont enregistrés au Canada chaque année.

VRAI - Quoique les tremblements de terre les plus puissants se produisent près du littoral du Pacifique, un bon nombre de villes canadiennes sont susceptibles de connaître des tremblements de terre, notamment Vancouver, Montréal, Ottawa, Victoria et Québec. La plupart des blessures qui résultent d’un tremblement de terre sont causées par des objets qui tombent. Utilisez des vis à œil et des fils de fer pour suspendre les cadres et les miroirs.

Q5 - Les tornades se produisent seulement au printemps.

FAUX - Les tornades se manifestent le plus souvent au printemps et au cours de l’été, mais elles peuvent se former en tout temps.

Q6 - Les tempêtes de grêle destructrices se manifestent le plus souvent tard au printemps et l'été.

VRAI - En juin, la plupart des tempêtes de grêle se produisent dans le Sud du Canada et dans le Centre-Nord des États-Unis. Des tempêtes violentes peuvent laisser suffi­samment de grêle pour recouvrir complètement le sol, endommager les récoltes ou obstruer les égouts pluviaux. La grêle détruit jusqu’à 2-p.-100 des récoltes chaque année.

Q7... Ajoutez des questions sur les urgences possibles qui s'appliquent à votre région.

Annexe 1 – Activité «Pouvez-vous assembler une trousse d'urgence? »

Cette activité ludique vise à sensibiliser les participants à la préparation aux urgences et, de façon plus spécifique, à évaluer les connaissances des joueurs quant au contenu d'une trousse d'urgence.

Ce dont vous avez besoin

  • Une table
  • De véritables items provenant d'une trousse d'urgence de base (voir items ci-bas)
  • Autres items farfelus ou non pertinents (par exemple: brosse à dents, ruban à mesurer, gomme à mâcher, etc.)
  • Un chronomètre
  • Un bloc-notes

Le déroulement du jeu

Placez les items d’une trousse d’urgence sur la table. Ajoutez ensuite d’autres articles farfelus ou non pertinents.

Demandez aux participants d’identifier sur papier les items que l’on retrouve dans une trousse d’urgence. Allouez une (1) minute à chaque joueur pour compléter la tâche.

Lorsque la minute sera écoulée, partagez les résultats et invitez les joueurs à laisser leurs noms et coordonnées pour courir la chance de gagner un prix!

  • Argent
  • Clés additionnelles
  • Eau
  • Trousse de premiers soins
  • Lampe de poche et piles
  • Nourriture
  • Ouvre-boîte manuel
  • Plan d'urgence
  • Radio à piles ou à manivelle

Articles d'une trousse d'urgence

Annexe 2 – Sensibilisation à la préparation aux urgences

Scouts Canada – Défi de la protection civile

Logo de Scouts CanadaEn 2008, Gestion des situations d’urgence Ontario a travaillé en partenariat avec Scouts Canada à la mise en œuvre d’un programme de badges sur la préparation d’urgence. Grâce au soutien et aux conseils des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux, le programme de badges de Scouts Canada a été lancé dans tout le pays en mars 2009. Jusqu’à présent, plus de 14 ­250 jeunes et chefs y ont participé.

Badge de louveteauGrâce à une variété d’activités, les castors, les louveteaux et les scouts pourront en apprendre davantage sur les catastrophes naturelles, améliorer leurs connaissances sur la préparation d’urgence et acquérir des capacités qui pourraient les aider à sauver des vies. Le programme porte sur l’assemblage d’une trousse d’urgence, la préparation d’un plan d’urgence familial, la façon de venir en aide aux personnes ayant un handicap ou des besoins particuliers, et la planification d’urgence pour les animaux de compagnie.

Badge de ScoutQuant aux louveteaux (âgés de 8 à 10 ans), des badges seront décernés pour les programmes fournissant des connaissances élargies sur la préparation d’urgence. Des badges seront également distribués aux scouts (âgés de 11 à 14 ans) ayant des connaissances et des compétences approfondies dans un domaine précis de la préparation d’urgence.

Pour de plus amples renseignements sur le programme de préparation aux urgences, notamment le calendrier, les ressources et les critères d’octroi de badges, visitez le site Web de Scouts Canada.