Les glissements de terrain

Chaque année au Canada, des milliers de glissements de terrain surviennent, mais la plupart sont minimes. Ils se produisent dans toutes les régions, mais causent plus de dommages dans les régions montagneuses de la Colombie-Britannique et de l'Alberta ainsi que dans les basses terres du Saint-Laurent au Québec et en Ontario. Les glissements de terrain de grande envergure surviennent moins fréquemment au Canada, soit environ une fois par dix ans.

Que faire :

Faits sur les glissements de terrain

  • Un glissement de terrain est un éboulement de roches ou de sédiments non consolidés provoqué de façon naturelle ou par les humains.
  • Un glissement de terrain peut être très lent ou très rapide.
  • Le plus important glissement de terrain enregistré au Canada est survenu en 1894, à Saint-Alban, au Québec. Voici son envergure : un éboulement de 185 millions de m3 de matière créant une fissure de 40 m de profondeur sur une superficie de 4,62 millions de m2 (ce qui correspond à la taille de près de 80 pâtés de maisons).